4 Congolais ont aidé Sassou et Bongo à échapper à la justice française

 

Par Siméon J Francis EKOGA*

Un collectif de congolais de Brazzaville s’était constitué partie civile pour faire aboutir la plainte louable et exemplaire portée par les ONGs Françaises Survie et Sherpa, contre les chefs d’Etat du Gabon, du Congo, pour détournement et biens mal acquis (Immeuble et Hôtels Particuliers en France).

Une plainte sous haute surveillance, estimant que ça peut rapporter gros et accrocher un trophée inestimable à son palmarès pour sa carrière, le ministre de l’intérieur André Mba Obame met en place un réseau qui infiltre le dit collectif et procède à un casting ciblé de 4 congolais qui sont soudoyés et amenés à Libreville en  Jet  privé (Falcon 900) départ de l’aéroport privé du Bourget. A Libreville, ils avaient été logés dans des palaces, festin au champagne, rencontre avec Omar Bongo Ondimba qui remet à chacun un gros pactole, qui selon les dires de certains, dont les langues se sont déliées, un pactole qui assure les arrières de chacun pour au moins 4 générations.

De retour à Paris, ces nouveaux riches ont acheté limousines, appartements, pavillons, costumes sur mesure, chaussures Berluti, Weston et , bamboula tous les soirs dans les lieux du monde de la nuit parisienne.

Ils ont abandonné toutes les charges et "planté" Survie et Sherpa – voilà simplement comment Omar Bongo Ondimba a bénéficié d’un non lieu !!

Combien ça a coûté au peuple gabonais ?? Combien ça rapporté à l'homme de tous les coups, le ministre de l’intérieur André Mba Obame ?

Moralité : Comme dans l’affaire Réné Cardona où la cour d’appel de Bordeaux a condamné Omar Bongo Ondimba à rembourser l’homme d’affaires français René Cardona qui avait du payer 457 000 Euros avant d’être libéré de prison au Gabon en 1996. Le non lieu a aussi coûté cher !! Nous ne le saurons jamais, car nous ne sommes pas dans les secrets d’alcove ! La note s’allonge car l’organisation  de la marche d’aujourd’hui « Touche pas à mon président »  va aussi coûter très cher.

Tous les Montages sont bons pour piquer les sous au peuple et au chef  de l'Etat !!! Et surtout se bourrer les poches.

Ya bon les pétro CFA !!!

Heureusement qu'aucun règne ne dure mille ans !

Pour le grand combat patriotique.

Pour l’alternance démocratique.

Pour l'avenir radieux du Gabon ...

La patrie ou la mort, nous vaincrons !

Que Dieu bénisse le Gabon et  veille sur tous ses habitants.

Fait à Paris le 04 octobre 2008

Siméon J Francis EKOGA est le président du Rassemblement Démocratique du Peuple Gabonais (RDPG)

Commentaires (3)

1. MTOU MBOUA 06/10/2008

Vivement le Boukoutage !
C'est triste pour le Congo et le Gabon. Les Congolais de la diaspora viennent de tuer la lutte contre l'impunité. Monsieur MOUTILA, monsiuer, KOLELAS... qu'avez fait ?

2. Josée (site web) 08/10/2008

Ils font partis, tous les quatre, de la famille MOUNGOULA, c'est à dire ceux qui trahissent la cause nationale.
La malédiction, dans ce cas, ira de génération en génération. C'est irréparable. Il faut suivre la famille de ces 4 personnages maintenant.

Pitié, mais c'est ça la vie!

3. dfsd 10/07/2009

http://www.fclebarp.com/rubrique,carrosserie-saubion,17559.html

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Google

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site