Brazzaville va se refaire une beauté

UFR-INFO avec AFP -  03/04/2010

Le gouvernement congolais va débloquer 26 millions d'euros pour redonner du lustre à la capitale Brazzaville pour les festivités du cinquantenaire de l'indépendance le 15 août prochain.

Un tel anniversaire mérite bien quelques frais. C'est en tout cas l'avis du gouvernement congolais qui compte débloquer 26 millions d'euros pour les festivités du cinquantenaire de l'indépendance de la République du Congo le 15 août prochain. Une occasion pour le Congo d'engager des travaux d'assainissement et de réhabilitation « d'urgence » de la capitale Brazzaville, dont l'état « est préoccupant », a affirmé le coordonnateur technique à la Délégation générale des grands travaux, Oscar Otoka. Selon lui, « l'urgence d'une toilette s'impose » à Brazzaville, créée en octobre 1880 par l'explorateur français d'origine italienne Pierre Savorgnan de Brazza, et qui fêtera également cette année ses 130 ans.

Ces fonds (17 milliards de Francs CFA) doivent « permettre de réaliser 18 projets liés notamment à la réhabilitation des voiries urbaines, au curage de trois collecteurs naturels (les rivières Mfoa, Tsiémé et Madoukou) qui traversent Brazzaville », a indiqué Oscar Otoka, précisant que tous les travaux ont été confiés à la société générale d'entreprise (SGEC-Congo), une filiale du groupe français Vinci.

Réaction d'un congolais:

Brazzaville à un budget annuel de 20 880 784 775 Fcfa cette année, sil faut attendre les festivités du cinquantenaire de l'indépendance pour faire quelque chose; nous avons donc un gros problème.

Comme dans toute organisation administrative décentralisée, la mairie de Brazzaville n'est-elle pas compétente pour les service de travaux public et de voirie de la ville de Brazzaville ? Mais, que fait le maire, Hugues Ngouelondelé, de la ville de Brazzaville !

 

Google

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site