Congo : Le projet de développement rural publie son premier bulletin

"Sassou Nguesso donne le tournis aux populations et à l’opposition  du sud Congo victimes de la guerre."

Le Proder infos vient de paraitre. Le premier numéro est disponible au bureau de liaison du projet de développement rural (Proder), gratuitement. Bulletin trimestriel d'information des Proder, cette revue de trente-deux pages retrace les différentes réalisations effectuées par les trois Proder, mis en place par le gouvernement et financé par le Fonds international de développement agricole (Fida).

 

A travers ce document quadrichromé, les lecteurs ont une vision nette des Proder, qui actuellement couvrent tout le territoire national. Le Proder Sud occupe le Niari, la Lékoumou, le Kouilou et la Bouenza. Le Proder Nord est visible dans la Cuvette Ouest, Cuvette et Plateaux. Enfin, le Proder 3 s'active dans le Pool, la Sangha et la Likouala.

Ces projets de développement agricole poursuivent fondamentalement le même but, celui de l'amélioration des revenus des populations rurales et de la sécurité alimentaire. Paradoxalement, depuis la mise en place de ces projets, plusieurs activités réalisées sont méconnues du grand public. Aussi les objectifs et le fonctionnement des projets ne sont pas bien appréhendés.

Ainsi, ce bulletin est le premier d'une série de publication que les Proder entendent produire dans le cadre de la diffusion des informations et du partage du savoir. Créé comme organe d'information sur les activités du Proder, il est également un support de liaison entre les projets, l'ensemble des partenaires et le public.

« C'est l'avantage que présente la mise en œuvre du réseau Proder à travers chacune de ces composantes. En effet, l'accès aux marchés, le désenclavement des bassins de production ; la lutte contre la mosaïque de manioc ; la mise au point de nouvelles variétés de cultures vivrières ; la formation ; la vulgarisation ; la culture de l'épargne et la circulation des produits agricoles sont autant de champs d'action que les Proder investissent avantageusement, pour fonder une démarche à la fois pédagogique et pratique qui n'a de sens que la promotion de l'offre agricole de notre pays », a signifié le ministre de l'Agriculture et de l'élevage, Rigobert Maboundou, sur la préface de la revue.

Conscient du déficit alimentaire auquel est confronté le Congo, le ministre de tutelle a suggéré une cohésion de la proximité des Proder avec la mécanisation agricole ; les nouveaux villages agricoles et le fonds de soutien à l'agriculture. Cette cohérence appellera la participation de tous les secteurs et de tous les intervenants à l'émergence de l'efficacité du système de production de nourriture.

« C'est pourquoi, il est juste de demander aux populations congolaises de prêter aux Proder toute l'attention qu'ils méritent en tant qu'instruments de la politique rurale... et de favoriser leur mise en œuvre en tant qu'outils du développement local », a-t-il conclu.

Publié par ufrcongo, le 16-03-2010    Source : brazzaville-adiac.com     Auteur : brazzaville-adiac.com   

 

Google

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×