Le Club de Paris annule les 2,4 mds USD de dette du Congo-Brazzaville

«Tu me donnes le pétrole, j'efface tes dettes. Sassou Nguesso et ses amis vont encore bien détourner les fonds publics congolais »

INFO-UFR avec l'AFP 04/04/2010

Les créanciers publics membres du Club de Paris, ainsi que le Brésil, ont décidé jeudi d'annuler la totalité de la dette du Congo-Brazzaville à leur égard, soit 2,4 milliards de dollars, selon un communiqué de cette instance qui réunit 19 des principaux pays industrialisés.

Lors d'une réunion dans la capitale française, les représentants de ces Etats, du Brésil et de la République du Congo "ont convenu d'une annulation de dette", Brazzaville ayant rempli les conditions établies dans le cadre de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), a annoncé le Club de Paris.

L'annulation concerne d'une part 981 millions de dollars, soit "l'effort incombant au Club de Paris et au Brésil dans le cadre de l'initiative PPTE renforcée", et d'autre part "un allègement de dette additionnel de 100% sur base bilatérale, pour un montant de 1,4 milliard de dollars". Le "montant total" de l'annulation de dette représente donc 2,4 milliards de dollars, selon le communiqué.

Google

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×